Support of the AIESEC “Global Volunteer” program
⇦ Back to news

Support of the AIESEC “Global Volunteer” program

Hatzopoulos est fier de soutenir l' initiative “Global Volunteer”.

Global Volunteer est une expérience interculturelle pour les jeunes qui souhaitent acquérir un développement personnel et avoir un impact dans le monde. Les projets du « Global Volunteer » à travers le monde relèvent de l’initiative AIESEC «Youth 4 Global Goals», visant à inciter les jeunes à réaliser les «Objectifs de développement durable».

Dans le cadre de ce programme, l’AIESEC appelle les jeunes à vivre une expérience de volontariat interculturel en travaillant 6 à 8 semaines sur des projets contribuant directement aux objectifs de développement durable. Couvrant plus de 120 pays, les jeunes participants agissent sur l'objectif qui compte le plus pour eux, tout en se développant et en contribuant là où cela compte. Les volontaires mondiaux de l'AIESEC ont la chance de découvrir les cultures du monde entier, dépasser les défis, encourager les autres, voyager à l'étranger, explorer leurs passions, leurs valeurs, faire une contribution et voir en temps réel son impact sur les communautés du monde entier.




Hatzopoulos est fier de soutenir cette initiative en offrant à 5 étudiants du département local de l’AIESEC de l’Université Aristote de Thessalonique la possibilité de participer au programme Global Volunteer. Nous avons entamé ce voyage avec le projet Vietnam, qui relève de [l’objectif de développement durable 4]: éducation de qualité. L’objectif 4 est le suivant: «Assurer l’accès de tous à une éducation de qualité, sur un pied d’égalité, et promouvoir les possibilités d’apprentissage tout au long de la vie». Obtenir une éducation de qualité est la base pour améliorer la vie des gens et le développement durable. Le projet Vietnam qui visait à faire connaître l’éducation en anglais et diverses cultures dans le monde aux enfants par le biais d’activités et de cours d’anglais amusants, s’est achevé avec succès cet été.

La deuxième étape de ce voyage était l’Égypte, qui relève de [objectif de développement durable 1]: pas de pauvreté. L’objectif 1 stipule: "Eliminer l'extreme pauvrete et la faim". L'éradication de la pauvreté n'est pas une tâche de charité, c'est un acte de justice et la clé pour libérer un potentiel humain énorme. Pourtant, près de la moitié de la population mondiale vit dans la pauvreté et le manque de nourriture et d’eau potable en tue des milliers chaque jour de l’année. Dans le cadre du projet en Égypte, les volontaires ont aidé des familles vivant au-dessous du seuil de pauvreté dans un pays souffrant où les taux de pauvreté ont augmenté au cours des 15 dernières années pour atteindre près de 30%, selon un rapport récent publié par l'UNICEF. En collectant quotidiennement pour ces personnes des fournitures dans le besoin, telles que des vêtements et de la nourriture, les participants au projet ont contribué à la société locale et transmis un message fort d'humanité.






Le projet Brésil a ensuite contribué à [l'objectif de développement durable n ° 8]: travail décent et croissance économique. Selon l'Organisation internationale du travail, plus de 204 millions de personnes étaient au chômage en 2015. L'ODD 8 encourage la croissance économique durable, une productivité accrue et l'innovation technologique. Encourager l’esprit d’entreprise et la création d’emplois est essentiel, ainsi que des mesures efficaces pour éliminer le travail forcé, l’esclavage et la traite des êtres humains. Avec ces objectifs en tête, l'objectif est de parvenir au plein emploi productif et à un travail décent pour toutes les femmes et tous les hommes d'ici 2030. Dans le cadre du projet au Brésil, les volontaires ont aidé deux organisations à but non lucratif différentes à Rio avec leur stratégie de marketing. En utilisant et en appliquant les derniers outils de marketing numérique à la stratégie de communication des organisations, les activités des deux organisations et leur contribution à la société locale ont été largement reconnues et davantage soutenues.

Le quatrième projet de volontariat s'est déroulé en Roumanie et portait sur la cible 4: [Objectif de développement durable 4]: Une éducation de qualité. L’objectif noble de l’étudiant grec participant au programme était d’enseigner aux enfants qui vivaient dans l’orphelinat d’un petit village de Roumanie. En jouant à des jeux pédagogiques, les jeunes enfants de 4 à 8 ans ont pris des cours d'anglais de base utiles pour leur avenir, tout en apprenant la valeur de l'éducation multiculturelle.




Des projets de volontariat similaires à travers le monde sont toujours en cours pour les jeunes étudiants de l'Université Aristote qui font une différence significative envers ce monde, devenant le genre de citoyens du monde dont nous avons besoin plus que jamais.

_____________



AIESEC sert de plate-forme mondiale aux jeunes pour explorer et développer leur potentiel de leadership. Il s’agit d’une organisation non gouvernementale, à but non lucratif, dotée du statut consultatif auprès du Conseil économique et social des Nations Unies (ECOSOC), affiliée au DPI de l’ONU, membre de l’ICMYO et reconnue par l’UNESCO. Elle a été créée en 1948 après la Seconde Guerre mondiale, où sept jeunes de sept pays rêvaient de renforcer la compréhension interculturelle entre les pays. Ils espéraient changer le monde, une personne et un stage à la fois. En 1977, l'AIESEC était présente dans 50 pays sur six continents et, à l’époque, plus de 40 000 jeunes dans le monde avaient participé à une expérience de développement du leadership. En 2015, les responsables de jeunesse de l'AIESEC de 126 pays et territoires, en collaboration avec l'envoyé spécial du Bureau du Secrétaire général, se sont réunis au siège des Nations Unies pour promouvoir la participation des jeunes à la réalisation des objectifs de développement durable.

La pertinence et la contribution de l’AIESEC sont maintenant plus claires que jamais. En somme, depuis sa création, l'AIESEC a engagé et développé plus de 1 000 000 de jeunes au fil des ans, en tant que réseau mondial de personnes qui pensent simplement que le leadership des jeunes n'est pas une option, mais une responsabilité. L'impact de l'organisation peut être vu au travers de leurs anciens élèves qui représentent les entreprises, les ONG et les leaders mondiaux. Comme le dit sa devise: « Si nous ne changeons pas le monde, alors qui le fera? »




https://aiesec.org/global-volunteer
https://aiesec.gr/
https://www.un.org/sustainabledevelopment/education/